Association Internationale de Formation et de Recherche en Education Familiale

AIFREF 

La formation des intervenants socio-éducatifs auprès de l’enfant et de la famille: une nouvelle profession, de nouvelles compétences.

Coordonné par Bernard Terrisse et François Larose

Quelles sont les compétences attendues pour assurer la professionnalité dans
l’intervention socio-éducative auprès du jeune enfant et de sa famille ?

Bernard Terrisse, François Larose et Yves Couturier

Résumé :

Dans cet article, nous situons tout d’abord brièvement l’émergence du concept d’intervention socioéducative ainsi que des pratiques qui y sont reliées dans une perspective historique. Nous analysons ensuite les conditions qui confèrent à une telle intervention une nature éducative, différenciant ainsi des univers d’actions, de nature relationnelle, qui peuvent être vecteurs de « transmission de connaissances» mais qui ne répondent pas de ce qui qualifie l’acte éducatif. Traitant d’une forme d’intervention de nature professionnelle, nous procédons à l’identification des caractéristiques de la professionnalité en distinguant les construits de compétence et de qualification permettant ainsi de discriminer l’intervention du praticien « professionnel » de celle du « technicien». Nous terminons notre propos en soulignant les enjeux qui soulèvent un débat portant sur les fondementsépistémologiques des divers construits explorés.

Title : What are the competences desired to ensure the profesionalism in the socioeducational intervention with the young child and its family ?

Abstract:

In this paper, we first describe the history of the socioeducational intervention construct and the context in which he is operationalized. We then analyze the conditions who confers to this kind of intervention its educational nature and, doing so, we make differences between various domains of practice who have a relational nature and who may be in some way knowledge transmission contexts but who do not correspond to the specificities of the educational gesture. Defining a form of the professional intervention we define the very characteristics of « professionality » and doing so, we are distinguishing the competence and qualification constructs so that it become possible to separate what is a professional practicioner intervention from what relates to the technician ones. We finish the paper identifying what is at stakes in a necessary debate between researchers and practicioners on the epistemological foundations of the various constructs mentioned.

Les éducateurs sociaux et les nouveaux défis socio-éducatifs en Espagne.

Pere Amoros, Jaume del Campo, Nuria Fuentes, Pilar Lozano Fernadez de Pinedo, Mari Cruz Molina et Crescencia Pastor

Résumé :

Les auteurs de cet article présentent l’évolution ainsi que le profil du professionnel en éducation sociale. Les changements sociaux et les problèmes émergeants qui en découlent créent continuellement de nouveaux défis socio-éducatifs auxquels l’éducateur social doit s’adapter. En effet, il doit faire constamment une révision des fondements théoriques sur lesquels se base sa pratique, de ses fonctions et de ses nouveaux axes d’intervention. Les auteurs décrivent ensuite les compétences professionnelles et les principes éducatifs requis de la part de l’éducateur social pour qu’il soit efficace et que son intervention soit professionnelle.. L’université, en tant qu’institution de formation, joue un rôle primordial pour évaluer tant le processus de formation que les compétences dans la recherche chez le professionnel de l’intervention socio-éducative

Title: The social educators and the new educational challenges in Spain.

Abstract :

This paper presents the evolution and the social education the professional profil. The consequent social changes and problems that take place, create constantly new socio-educative challenges which the social educator must face. A constant supervision of the theoretical bases on which its practice is founded is necessary, as of its functions and the new fields of intervention. Finally, it describes the professional competencies and the educative principles that the social educator requires to guarantee his efficiency and professionallity. The university, as educative institution, has an essential role in the supervision of the training processes and in the support of the research of this professional in the socioeducative intervention.

La spécificité des compétences requises pour les intervenants auprès du jeune enfant et
de sa famille en milieu socioéconomique faible au Québec

Johanne Bédard, François Larose, Serge Larivée, Nathalie Goulet et Bernard Terrisse

Résumé :

Dans cet article, nous présentons d’abord brièvement le contexte de l'intervention socio-éducative auprès du jeune enfant et de sa famille au Québec. Nous faisons tout d’abord état des divers services offerts aux enfants de la naissance à 6 ans ainsi qu’à leurs familles en milieu socio-économiquement faible (mséf). Nous définissons ensuite les finalités de cette intervention et le profil de qualification ou de compétence des praticiens qui interviennent en milieu de garde, en milieu scolaire ou dans les organismes communautaires et les centres locaux de services communautaires (CLSC). Après avoir distingué les spécificités d’une formation dite «qualifiante » ou « professionnalisante », nous interrogeons l’existence même d’une spécificité des compétences requises pour l’intervention en mséf, auprès de l’enfant et de sa famille, en fonction des différents milieux d’insertion professionnelle des praticiens. À cet effet, nous présentons certains résultats d’une recherche subventionnée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (Terrisse et coll., 1999-2002) qui visait, en partie, à identifier la lecture que font les praticiens oeuvrant au sein de ces organismes au regard, à la fois de leur professionnalisme et des compétences requises pour l’intervention auprès de populations vulnérables sur le plan socio-économique. Nous terminons cet article en soumettant une définition de l’intervention socioéducative auprès du jeune enfant et de sa famille, notamment en mséf, qui se situe dans une perspective de résilience fondée sur l’identification et la mise en oeuvre des compétences existantes présentes dans l’écosystème.

Title : The specificity of the requiered competencies for the professionals working with the young child and its familiy of a low socioeconomic status in Quebec.

Abstract:

In this paper we present, first, the context in which the socioeducational intervention with the young child and its family takes place. We begin presenting tha various services offered to the children from their birth to 6 years old and to the low economic status families. We than define the aims of this type of intervention and the qualifications or competences of theese who works in day care centers or within the school system and of the one who work withon community services and «Local centers of community services (L.C.C.S.) ». After having distinguished the pecularities of their preservice formation, seeking qualification or beeing a professionnal one, we will question the very existence of a specificity of the competences needed to act with low economic status children and their families. We are basing our argument on some datas from a research granted by the Canadian Human Sciences Research Council (CHSRC) (Terrisse et coll, 1999-2002) that is partly aimed toward the
identification of these kind of practicionner’s representations of their own professionalism and of the competences requiered to work with children and families affected by poverty. We finish our purpose proposing a definition of the the socioeducational intervention with the young child and its family, being from low economic status or not, rooted in a resilience perspective based on the identification and the operationalization of
the existing competences inside their ecosystem.

L’« approche positive » dans la prévention et les professions socio-éducatives en italie

Enzo Catarsi

Résumé :

Dans cet article, l’auteur souligne que les professions en socioéducation n’ont guère bénéficié d’attention jusqu’à présent en Italie, même si la situation a évolué dans les années 80 lorsque a été mise en place la structure d’un nouveau « Welfare State » centré sur les approches curatives. La récente réforme universitaire prévoit un diplôme d’une durée de 3 ans pour la formation des éducateurs qui peuvent acquérir désormais une spécialisation socio-sanitaire ou socioéducative. L’auteur insiste plus particulièrement sur la relation d’aide, élément distinctif de telles professions et focalise sur « l’approche positive » dans la prévention comprise comme la possibilité de valoriser le potentiel des individus plutôt que de diagnostiquer ses déficits et de donner des recettes pour les guérir, en continuant ainsi à créer chez eux une dépendance envers les experts et l’environnement.

Title:

Educating to prevention and the socioeducational professions in Italy Abstract: This article underlines how the socio-educational professions in Italy haven’t been object of much attention since their birth, even if it is possible to note an improvement from the 80c when it was started the building of a new welfare state based also on the care. The recent reform of university foresees a three years degree to train the educators, who can acquire a specialization in healthsocial or socio-educational field. In particular, this article stops on the relationship of support as distinctive element of such professions. Besides it focuses its attention on the category of « training prevention », seen as an opportunity to enhance individuals’ potentialities instead then to detect problems and to find out the right solutions and so keeping to create dependence from experts and external environment.

La formation du personnel à l’intervention précoce en milieu familial en Allemagne: de nouvelles compétences pour une nouvelle profession
Franz Peterander

Résumé :

Depuis les dix dernières années, l’intervention précoce est passée d’une approche centrée sur l’enfant et sur ses déficits à une approche holistique centrée sur la famille, tant au niveau du diagnostic que de la thérapie. Ce changement a été causé par les nouveaux modèles de développement systémique, écologique et transactionnel. Dans ce domaine, il est urgent que les intervenants auprès de la petite enfance puissent acquérir une formation spécifique car les concepts et les curricula sont, au mieux, à peine ébauchés et les degrés de mise en pratique varient beaucoup. Le profil des principes théoriques des défis et des objectifs d’une qualification à l’intervention auprès de la famille sera exposé par l’auteur ainsi que les modifications apportées au rôle des intervenants. Les nouvelles exigences en intervention précoce, à la fois au niveau personnel et professionnel, ainsi que l’élargissement de l’éventail des compétences seront discutées. L’auteur fera, enfin, des recommandations sur l’organisation de la qualification et sur les méthodes d’enseignement des nouvelles compétences personnelles et professionnelles nécessaires pour intervenir précocement auprès du jeune enfant et de sa famille.

Title: Personnel preparation for family-oriented early childhood intervention in Deuschland : new profession,
new competencies.

Abstract:

In recent years, early childhood intervention has experienced a paradigm shift from a child or deficitoriented approach to a family-oriented and holistic ap proach in diagnosis and therapy. This change came about as a result of new systemic-ecological and transactional development models. A specific qualification for early interventionists is urgently needed in this field, as the concepts and curricula are, at best, only in the initial stages, and the degree to which they have been put into practice varies considerably. The theoretical principles of the challenges and objectives of such family-oriented qualification will be outlined and the changed role of early interventionists will be discussed. Further, specification will be given of the new demands that the early interventionist is faced with, both personally and in his expertise and of the broadening of competencies. In addition, recommendations will be given for the organization of qualification and the methods of teaching the new personal and professional competencies required in family-oriented early intervention.


L’intervention socio-éducative en mutation : le cas de l’aide à la jeunesse en communauté française de Belgique.
Jean-Pierre Pourtois, Huguette Desmet et Eddy Desmecht

Résumé :

En Belgique, comme dans beaucoup d’autres pays, depuis les années 90, les politiques sociales prennent, de toutes nouvelles orientations laissant très souvent l’intervenant désemparé. Les modifications dans les réglementations ont deux conséquences principales : elles entraînent la création de nouveaux dispositifs organisationnels et elles impliquent l’instauration d’un mode relationnel respectueux des légitimités de chaque acteur. Ces dispositions ne peuvent que nous réjouir car, depuis 1969, le Centre de Recherche et d’Innovation en Sociopédagogie Familiale et Scolaire (C.E.R.I.S.) privilégie le développement social dans la mesure où il implique la participation et le partenariat des acteurs en présence. Si les nouvelles orientations de l’intervention sociale apparaissent comme particulièrement pertinentes, il n’en reste pas moins que l’application pratique de cette approche soulève des difficultés multiples sur le terrain, telles que l’absence de formation permanente et les biais du discours sur l’action. Dans cette perspective, il y a lieu de développer les compétences sociales et professionnelles des intervenants. Ce changement de mentalité s’opère dans le cadre d’un processus de coconstruction qui permet aux familles d’enrichir leurs compétences sociales. La structuration de cette démarche s’appuie sur un modèle multidimensionnel qui prend en compte les douze besoins psychosociaux indispensables au développement humain (Pourtois et Desmet, 1999).

Title : Changes in socioeducational interventions : The case of Help to youth in the Belgian French speaking
community.

Abstract:

In Belgium, as in many other countries, social politics have adopted since de 90’c, new orientations which often leave trainers and educators in a complete confusion. Modifications in the regulations have two main consequences: they involve the establishment of new organisational conditions and imply the establishment of a relational behaviour respecting the of each actor’s legitimacy. These circonstances can only but please us since as from 1969 the C.E.R.I.S. has favoured social development in so far it implies the participation and partnership of different interested actors. Although the new orientations in social intervention appear particularity pertinent, the practical application of this approach raises many difficulties in the field such as the absence of permanent training and the subterfuge of discussion on action. In this perspective it is important that educators social and professional capacities are being developed. This change in the mentality develops itself within the framework of a co-constructual process which would allow the families to enrich their social capacities. The structuration of this proceeding is based on a multidimensional model which takes into account twelve psychosociogical needs indispensable to human development (Pourtois and Desmet, 1999). Le réseau des professionnels socioéducatifs auprès de l’enfant et de la famille en france: des compétences à développer…

Olivier Prévôt et Gérard Pithon

Résumé :

La structure et l’environnement des familles changent rapidement de nos jours. En conséquence les actions et les lois du gouvernement français, aussi bien dans le secteur de l’éducation, de la santé que de la justice, tentent de favoriser la mise en réseau des organismes d’aide et de soutien à la parentalié afin de fédérer leurs compétences collectives. Les différents types de travailleurs sociaux, à partir de la spécificité de leurs interventions professionnelles, doivent travailler ensemble pour accompagner les familles et leurs enfants dans la  construction de leur avenir. À cet effet, en plus de leurs compétences spécifiques à mettre en oeuvre, il faut les former à développer de nouvelles compétences sociales : construire un véritable partenariat avec les familles, accompagner les familles vulnérables par exemple. On ne fait plus à la place des parents, on ne leur enseigne plus comment « il faut faire », mais on tente plutôt de renforcer leurs compétences parentales et leurs façons de gérer leur famille.

Title: The professional network in France of child and family social workers : new competencies to develop.

Abstract :

The families structures and environment of are changing rapidly nowadays. Therefore the French government, through different laws and institutions in education, health and justice, helps the organisations concerned with family life and parenthood to build a network of collective competencies. Different types of social workers, with their specific professional interventions, have to work together in order to help families and children in building their own destiny. New competencies and specific training of social workers, caring for child upbringing and family life, are necessary. In addition to their specific professional competencies, they have to be trained in new social competencies : building partnerships and family guidance for instance… It’s no longer the time to do things for the parents, nor to teach them what to do, but rather to reinforce their parenting competencies and to help them how to manage their own family.