Pour une axiomatique de la recherche en sciences humaines. Application à l’étude de la séparation parentale
Bruno Décoret


Résumé :

L’objet de cet article est une réflexion épistémologique et une proposition méthodologique pour les recherches en sciences humaines, et plus particulièrement sur la famille. Ce sont, en effet les études familiales qui ont amené l’auteur à se poser des questions critiques sur les méthodes utilisées – questions qui sont soulevées en début d’article. Après un bref historique de la construction du formalisme actuel des mathématiques, les principes d’une approche axiomatique en sciences humaines seront énoncés, assortis d’exemples d’application. Celle-ci s’inspire du formalisme mathématique et linguistique, sans chercher à les recopier explicitement. Dans une deuxième partie, nous nous intéresserons à une question familiale : la séparation parentale ; après avoir souligné les risques que représentent, d’une part une approche uni-disciplinaire, d’autre part l’influence excessive de certaines idéologies, nous plaiderons pour que les recherches sur ce sujet très polémique se fassent en suivant le formalisme axiomatique énoncé auparavant. Celui-ci apparaîtra alors comme un possible langage commun aux diverses approches et comme une morale de la production de connaissance.


Title: For an axiomatic of research in human sciences : implementation into a study on parental separation.


Abstract:

The aim of this article consists in an epistemological reflection and a methodological proposal for research into human sciences, more particularly on the family. The family studies are indeed those which led the author to wonder about some critical questions about the methods used – questions which are raised at the beginning of this article. After a short history of the construction of the present formalisme of mathematics, the principles of an axiomatic approach in human sciences will be set out together with examples of implementation. They are inspired from the mathematical and linguistic formalism, without trying to copy them explicitely. In a second part, we concentrate on a family question : the parental separation; after having emphasized the risks, on the one hand, of a single disciplinary approach, on the other hand, of the excessive influence of particular ideologies, we will support the point of view that research in this very polemical subject be led according to the axiomatic formalism set out previously. This will then appear as a possible common language to the different approaches and as a moral of the knowledge production. Le lien d’attachement fraternel : L’utilisation des histoires à compléter.
Olivia Troupel et Chantal Zaouche-Gaudron


Résumé :

L’objectif de cette recherche vise à montrer l’existence d’un lien d’attachement du cadet envers son aîné. Nous avons utilisé, sur une population de 9 cadets et de 9 enfants uniques, âgés de 40 mois environ, le protocole des « histoires à compléter » (Bretherton et al., 1990) que nous avons adapté à notre sujet d’étude. Les principaux résultats mettent en évidence que les cadets semblent plus sécurisés, ont moins de réactions à la séparation que les enfants uniques. Les cadets trouvent en l’aîné un appui, une aide susceptible de les soutenir et de les réconforter. Ainsi, il semblerait que le frère et/ou la soeur aîné(e) peut être une figure d’attachement au même titre que la mère ou le père.


Mots clés :

Attachement – Fratrie – Histoire à compléter


Title : The tie of brotherly attachment : The use of histories to be completed


Abstract:

The purpose of this research is to show the existence of a tie of attachment of the younger child towards the eldest child. We have used with a population of 9 youngest children and 9 single children, in the age of about 40 months, the protocole of “histories to be completed” (Bretherton et al., 1990) that we adapted to the subjectif of your study. The principal results highlight the fact that younger children seem to be more secure, have less reactions to separation than the single children. The younger children find a support in the eldests who help them and cheer them up. In this way, it would seem that the older brother or sister may be a figure of attachment in the same capacity as the mother or the father.


Keyword :

attachement – brotherhood – history to be completed


Permanence éducative en milieu ouvert : un nouveau type d’intervention socioéducative?
Laurent Ott


Résumé :

Au côté des interventions socio-éducatives classiques, certaines structures innovantes, portées par des acteurs sociaux, en matière de soutien de la fonction éducative, montrent la singularité et l’intérêt d’un dispositif de type « permanence éducative de quartier ». À partir d’un tel dispositif, qui allie la souplesse du travail en milieu ouvert avec le souci d’un accompagnement consistant dans la durée, un travail de soutien des parents et d’enrichissement des relations éducatives parents/enfants est réalisable, et cela, sans signalement préalable et en reposant sur la libre initiative. Un tel dispositif cumule alors nombre de qualités des divers types d’intervention socio-éducatives classiques et se rapproche d’un travail de type « communautaire». Ce type de pratique nécessite, cependant, la définition et l’application de principes de travail bien définis et une action durable, ce qui est rendu souvent difficile par l’environnement institutionnel.


Title: Educational permanence in an open environment : a new type of socio-educational intervention ?


Abstract:

Next to classical socio-educational interventions, some innovative structures, taken care of by social actors in the field of educational support, show the uniqueless and the interest of a system of the “educational permanence of a district” type. From such a system combining the flexibility of work in an open environment with concern for a consistant backing of a long duraction, work to help (the) parents and enrich the educational relations between (the) parents and their children is feasible, and this without any preliminary description and relying on a free initiative. Such a system combines then a number of qualities of different classical socioeducational types of interventions and gets close to the « community » type of work. This type of practice needs, nevertheless, the definition and application of specific working principles and a lasting action which is often made difficult by the institutional environment. Acquisition de savoirs professionnels et de savoirs parentaux dans le cadre du programme d’intervention PRIFAM1.
Diane Pelchat, Hélène Lefebvre, Michelle Proulx, Jean-Marie Bouchard, Michel Perreault et Louise Bouchard


Résumé :

La formation d’infirmières en périnatalité au Programme d’Intervention Familiale PRIFAM et son application a donné lieu à une étude rétrospective sur les savoirs acquis dans la relation de partenariat. Elle a pour but d’identifier les savoirs théoriques, d’expérience, de transformation et les co-apprentissages réalisés par des infirmières en périnatalité et des familles d’enfant ayant une trisomie 21 qui ont participé à l’étude. Les conditions de réalisation des apprentissages ont aussi été identifiées. Les résultats montrent que le partenariat, fondement relationnel du PRIFAM, favorise le partage des connaissances et le développement des habiletés parentales et que l’engagement réciproque et mutuel de chaque partenaire génère des co-apprentissages qui favorisent l’adaptation des familles et une meilleure satisfaction des infirmières dans leur pratique professionnelle.


Mots clés :

savoirs, partenariat, collaboration, déficience, famille, santé.


Title: Acquisition of professional skills and parental knowledge in the frame of an intervention programme PRIFAM.


Abstract:

The training of nurses, working in maternity services, to a Family Intervention Programme PRIFAM and its implementation has led to a retrospective study of knowledges acquired in a partner relationship. It aims at identifying theoretical knowledges, experience, transformation and co-training achieved by nurses of maternity services and families of Down’s syndrome children who participated in the study. Conditions of learning performances have also been identified. The results show that the partnership, relational basis of the PRIFAM, encourages the share of knowledge and the development of parental capacities and that the reciprocal and mutual engagement of each partner generates co-training which promotes the families’ adaptation and a better satisfaction of the nurses in their professional activities.


Keywords :

knowledges, partnership, collaboration, deficiency, family, health.
Feed-back des Enfants et Parents : Résultats d’une Étude d’Orientation dans l’Aide Résidentielle à l’Enfance.
Erik J. Knorth, John P.M. Meijers, Hans Du Prie et Marc J. Noom.


Résumé :

Les instituts pour l’aide à l’enfance qui demandent à leurs « clients » de décrire leurs expériences à propos du processus d’aide, donnent un signal important qui s’accorde à une approche connue comme « fortification » (« empowerment ») : l’opinion de ceux qui demandent l’aide – parents et enfants – compte. Le feedback des clients est aussi un moyen précieux pour tester et optimaliser la qualité du travail dans l’aide à l’enfance. Dans cet article, nous présentons une étude exploratoire dans un institut pour l’aide à l’enfance aux Pays-Bas, la Fondation Horizon, qui est orientée sur l’innovation et qui inventorie systématiquement les expériences des clients. Les opinions de parents et enfants sur l’aide reçue sont recueillies avec l’aide d’un questionnaire standard, le Système de Feed-back des Clients (SFC). En conclusion, il semble que les clients sont en général raisonnablement satisfaits. En même temps, certains aspects du travail – la continuité dans l’aide, l’échange d’information, l’approche pédagogique des éducateurs de groupe – mènent à des remarques critiques. Les implications pratiques ainsi que méthodologiques des résultats sont présentées dans la discussion.


Title: Feedback of Children and Parents : Results of an Orientational Study in  Residential Help to Childhood.


Abstract:

The institutes for Help to Childhood asking their ‘clients’ to describe their experience of the help process, provides an important signal matching with an approach known as ‘empowerment’ : the opinion of those who ask for help – parents and children – counts considerably. The clients’ feed-back is also a most valuable means to test and optimizes the quality of the work in support of the children. In this article, we present an exploratory study in an institute of help to the youth in the Netherlands, the Horizon Foundation, geared to innovation, which draws up a systematic inventory o the clients’ experiences. The opinions of the parents and the children about the support they have received are collected with the help of a standard questionnaire, the Clients’ Feed-back System (SFC). In conclusion, it would seem that the clients are generally rather satisfied. At the same time, some aspects of the work – the continuity of support, the exchange of information, the group educators’ pedagogical approach – led to critical remarks. The practical as well as methodological implications of the results are presented in the discussions.