Numéro consacré à la maltraitance coordonné par Ercilia Palacio Quintin et
Huguette Desmet.
Les facteurs de risque et leur effet cumulatif sur le développement social de l’enfant.
Ercilia Palacio-Quintin et Rémi Coderre

Résumé :

L’objectif principal de cette étude est de vérifier l’effet du cumul de facteurs de risque sur deux dimensions importantes du développement social de l’enfant : la compétence sociale et les problèmes de comportement. À l’intérieur des problèmes de comportement, trois dimensions sont considérées : les problèmes de conduite, l’hyperactivité et les problèmes émotifs. L’étude a été effectuée auprès de 272 familles québécoises ayant un enfant âgé de 3 à 5 ans. Les résultats de notre étude font apparaître clairement l’effet cumulatif des facteurs de risque dans le développement social de l’enfant ainsi qu’un seuil critique. En effet, c’est à partir de la présence de quatre facteurs de risque et plus qu’il y a une présence significative de difficultés sur le plan social chez les jeunes enfants.

Mots clés :

facteurs de risque, facteurs cumulatifs, développement social, enfant préscolaire.

Title : Factors of risk and their cumulative effects on the social development of the child

Abstract:

The main objective of this study is to check the effect of the accumulation of factors of risk on two important dimensions of the child’s social development : the social competence and the problems of behaviour. Within the problems of behaviour, three dimensions are considered : the problems of conduct, the hyperactivity and the emotional problems. The study has been developed with 272 families of Quebec having 3 to 5 year old children. The results of our study show clearly the cumulative effect of factors of risk on the social development of the child as well as a critical level. It is indeed from the presence of four and more factors of risk that appear significant difficulties at the social level with young children.

Key words :

factors of risk, cumulative factors, social development, preschool child.
L’inceste. Prévalence – acteurs – effets. La situation en Espagne.
Félix López, Eugenio Carpintero et Amparo Hernández.

Résumé :

L’objectif de cet article est d’aborder les diverses dimensions du problème de l’inceste et de présenter les données d’une recherche réalisée en Espagne avec un échantillon de 2 000 sujets âgés entre 18 et 60 ans. Il s’agit d’une étude de prévalence des abus sexuels autant intra-familiaux qu’extra-familiaux. Le recueil des données a été effectué au moyen d’entrevues en profondeur. Les résultats montrent que l’inceste est un problème vécu surtout par les filles. L’inceste, comparativement aux abus extra-familiaux, se répète plus fréquemment et a lieu dans le foyer où l’abuseur déploie des stratégies de pouvoir et de relation de confiance. Dans ces circonstances, les victimes réagissent de manière plus passive et présentent moins de résistance. Les effets à court terme del’inceste sont plus graves que ceux des abus extra-familiaux, et ces effets se maintiennent davantage à long terme.

Mots clés :

abus sexuels, inceste, prévalence, effets

Title : Incest. Prevalence – actors – effects. The situation in Spain.

Abstract:

The objective of this article is to tackle the different dimensions of the problem related to incest, and to present the data of a research developed in Spain with a sample of 2000 subjects in the age range of 18 to 60. It is a study about prevalence of sexual abuse within as well as outside the families. The collection of data has been achieved through in-depth interviews. The results show that incest is a problem which mainly girls experienced. Incest as compared to extrafamily abuse, is repeated more frequently and happens at home where the abuser uses strategies of power and a relation of confidence. In those circumstances, the victims react in a passive way and oppose less resistance. The effects of incest are at short-term more serious than those of extrafamily abuses and these effects remain stronger at long-term.

Key words :

sexual abuse, incest, prevalence, effects

Personnes en situation de handicap : les risques de violence dans les processus éducatifs.
Geneviève Petitpierre-Jost.

Résumé :

Actuellement, plusieurs travaux ont confirmé le fait que les personnes handicapées sont exposées à toutes les formes d’abus qui existent. Parfois, certaines formes d’abus prennent place au coeur même du dispositif d’accompagnement éducatif ou de soin. Cet article traite des risques de violence dans les processus éducatifs, risques majorés lorsque la situation éducative compte des particularités développementales et situationnelles qui relativisent et font évoluer les références normalement attendues pour un âge donné. La réflexion proposée s’inscrit dans une perspective intégrative, considérant que ces phénomènes ne se laissent pas ramener à des causes individuelles, ni à des causes environnementales.

Mots clés :

violence envers l’enfant, handicap, processus éducatif

Title :

Persons in a position of handicap : risks of violence in the educational process

Abstract :

At present, several studies have confirmed the fact that handicapped persons are exposed to all forms of existing abuses. Sometimes, some forms of abuse occur within the system of educational support measures or care. This paper deals with the risks of violence in the educational processes, risks which are increased when the educational situation includes developmental and situational particularities which put into perspective and make evoluate references which are normally expected at a given age. The proposed reflection is in line with an integrative perspective, as it considers that phenomenons do not let themselves come down to individual, nor environmental causes.

Key words :

violence against the child, educational process.
Rencontres parentales en milieu défavorisé : le travail sur l’estime de soi.
Jean-Pierre Pourtois et Christine Barras.

Résumé :

Les personnes précarisées ayant souffert au cours de leur enfance souhaitent, pour leur progéniture, tout le bien qu’elles n’ont pas eu. Souvent, cependant, elles s’en trouvent empêchées par un passé dont elles peuvent difficilement se défaire. L’idéal du “ bon parent ”, notamment celui qui est diffusé par les médias, reste pour elles inaccessible. Le discours en vigueur dans notre société les renvoie à leur désarroi. Les rencontres parentales organisées dans le cadre d’un projet en éducation familiale, mené à l’Université de Mons-Hainaut depuis 1998, permettent à ces personnes de reconstruire peu à peu une image d’elles-mêmes plus acceptable. Cet article aborde ce projet dans sa dimension préventive d’aide à la fonction parentale, en apportant quelques témoignages relatifs au développement de la personne et à la maltraitance sociale, dont sont victimes ces personnes parfois de génération en génération, et qui conditionne leur représentation de la famille.

Mots clés :

rencontres parentales, prévention, familles en difficulté

Title : Parental meetings in deprived areas : working on self-esteem

Abstract:

Deprived persons who suffered during their childhood wish, for their progeny, all the best they didn’t get themselves. Nevertheless, they are often prevented from achieving this because of a past they can hardly get rid of. The ideal of the « good parent », notably the one sent out by the media, remains impossible to them. The current discourse in our society sends them back to their distress. The parental meetings organized within the framework of family education, developed at the University of Mons-Hainaut since 1998, allow these persons to reconstruct progressively a more acceptable image of themselves. This paper tackles this project in its preventive dimension in support to the parental function, by giving some accounts related to the development of the person and to social mistreatment of which these persons are, sometimes from generation to generation, the victims and which condition their representation of the family.

Key words :

parental meetings, prevention, families in distress.
Résilience et épanouissement : les enjeux d’une perspective humaniste de la prévention en maltraitance.
Bruno Humbeeck.

Résumé :

Ce texte considère la prévention de la maltraitance dans une triple perspective : la prise en compte des facteurs de risque (perspective orthogénique), la prise en considération des facteurs de privilège (perspective maïeutique) et l’intégration de la notion de résilience (perspective humaniste) dans l’évaluation de la situation maltraitante. Le recours au concept de résilience suppose qu’une définition opérationnelle rende possible un diagnostic fiable. Dans cet ordre d’idée, il apparaît notamment essentiel de pouvoir distinguer l’acception
scientifique du terme de celle que propose le sens commun. Cette distinction est notamment fondamentale lorsqu’il s’agit de dissocier clairement la notion de résilience de celle d’accommodation ou de celle de motivation à l’accomplissement. Dans cette optique, la définition du concept de résilience apparaît nettement liée à la notion d’épanouissement. Nous verrons notamment comment il est possible dans ce paradigme de stimuler les facteurs de résilience dans les familles en difficulté en étayant l’intervention sur une définition opérationnelle des concepts de résilience et d’épanouissement.

Mots clés :

prévention maltraitance, risque, privilège, résilience

Title: Resilience and development : the issues of a humanistic perspective of prevention towards mistreatment.

Abstract:

This paper considers prevention of mistreatment in a triple perspective : taking into account factors of privilege (maïeutic perspective) and integration of the notion of resilience (humanistic perspective) in the evaluation of the mistreatment situation. Using the concept of resilience supposes that an operational definition makes a reliable diagnostic possible. It appears essential to be able to distinguish the scientific acceptance of the term from the common sense of this word. The distinction is, in particular, fundamental when it comes to dissociate clearly the notion of resilience from the one of accommodation or the one of motivating the accomplishment. In this perspective, the definition of the concept of resilience appears to be closely linked with the notion of development. We will see how it is possible in this paradigm to stimulate the factors of resilience with families in difficulties by supporting the intervention through an operational definition of concepts of resilience and development.

Key words :

prevention, mistreatment, risk, privilege, resilience
Maltraitance et bientraitance : du déni éthique au réductionnisme scientifique
Michel Mercier

Résumé :

Le problème de la bien et de la maltraitance pose à la fois des problèmes éthiques et des problèmes épistémologiques. Dans l’exposé, nous tentons de mettre en évidence comment ces concepts relèvent de l’ordre éthique, alors qu’on a tenté de les intégrer dans la rationalité scientifique. L’enjeu de l’argumentation est de montrer qu’il y a des ambiguïtés lorsqu’on prétend définir la bien et la maltraitance à partir du champ des sciences humaines, qu’elles soient psychologiques, sociologiques ou anthropologiques. Ce propos est illustré dans différents domaines notamment la résilience et l’éducation. Nous proposons d’articuler le champ de l’explication scientifique au champ de la réflexion éthique et de la réflexion de sens, pour sortir des ambiguïtés et des contradictions dues à une forme de réductionnisme scientifique.

Mots clés :

éthique, épistémologie, maltraitance, bientraitance.

Title: Mistreatment and welltreatment : from the ethical denial to scientific reduction

Abstract:

The problem of well- and mistreatment raises at the same time ethical and epistemological problems. In this paper, we try to show how these concepts are of an ethical nature while one has tried to integrate them in a scientific rationality. The issue of the argumentation is to show that there are ambiguities when one pretends to define well- and mistreatment on the basis of human sciences, whether psychological, sociological or anthropological. These comments are illustrated in different fields in particular resilience and education. We propose to link the field of scientific explanation with the ethic reflection and the reflection of sense, to get rid of ambiguities and contradictions due to a form of scientific reduction.

Key words :

ethics, epistemology, mistreatment, welltreatment.