La RIEF publie des articles traitant d'éducation familiale portant sur des synthèses ou des études mobilisant sans exclusive les différentes démarches scientifiques en sciences humaines et sociales : approche fondamentale des processus, expérimentation, recherche-évaluative, recherche-action, etc.

Engagements de l’auteur.e

L'auteur.e s'engage à présenter un texte original qu'il s'abstiendra de proposer pour toute autre publication (revue, ouvrage) dans un délai de trois mois. L’article soumis ne doit pas avoir donné lieu à des publications antérieures semblables quant au contenu et à la forme.


L’auteur.e s’engage à citer toutes les sources de son travail en respectant les règles suivantes :

  • lorsqu'un extrait, même court, est cité exactement, il doit être placé entre guillemets et la référence (nom de l’auteur.e, année de publication, numéro de page doit être indiquée).
  • lorsque le texte ou un passage du texte est paraphrasé ou résumé, la référence (nom de l’auteur.e et année de publication) doit être donnée.

Ces obligations s'appliquent également en cas de textes publiés sur internet et de traductions (originales ou non) ; elles concernent aussi les illustrations, tableaux et graphiques.

À partir du moment où un manuscrit a été publié ou qu’il est accepté, il ne peut être proposé à une autre revue ou pour publication dans un ouvrage sans l'accord préalable du comité de rédaction. La référence exacte à la publication dans la RIEF (titre de l’article, numéro de la revue, pagination) sera alors mentionnée.

Envoi des manuscrits

Les auteur.e.s doivent faire parvenir :

  • un fichier comprenant le texte avec les coordonnées et appartenances institutionnelles de chaque auteur.e
  • un fichier avec l’article « anonymé » (ne permettant pas l’identification de/des auteur.e.s et leurs appartenances institutionnelles)

Les fichiers sont expédiés en version électronique (format Word) à l’une des adresses suivantes : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (secrétariat scientifique) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (direction de la publication), Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (rédaction scientifique) ou le cas échéant, aux coordinateurs.trices de dossier.

Processus d’évaluation

Les manuscrits sont évalués anonymement par deux lecteurs ou lectrices. En cas de désaccord l’avis d’un.e troisième expert.e est sollicité. Les lecteurs.trices sont des membres du comité éditorial international de la RIEF et des lecteurs.trices externes choisis en fonction de leur champ de compétences. La liste des lecteurs.trices ayant expertisé des articles est publiée annuellement dans le premier numéro de l’année suivante.


Le comité de rédaction fait connaître à l'auteur.e sa décision dans un délai de trois mois ainsi que les avis et les observations des lecteurs ou lectrices.


Après acceptation de l’article, l’auteur.e doit fournir une version conforme aux normes de présentation d’un article accepté (feuille de style de la RIEF) fournie par le comité de rédaction.

Présentation des manuscrits

Les manuscrits sont dactylographiés (Times New Roman, 12, un interligne). Ils doivent comprendre entre 35 000 et 45 000 signes, espaces compris (tableaux, figures et références bibliographiques inclus). Les articles n’intègreront pas plus de 4-5 tableaux et figures. Les auteur.e.s doivent obligatoirement adapter leur format à la publication (en fournissant par exemple un fichier jpg pour chaque tableau et figure).

Les articles sont accompagnés de quatre à six mots-clés et d'un résumé de dix à douze lignes en français, en anglais et en espagnol. Les noms des auteur.e.s précédé de leurs prénoms, appartenance institutionnelle et adresse électronique de contact sont indiqués au bas de la première page.

Le titre doit être aussi bref et précis que possible, sauf exception il ne devrait pas dépasser dix mots. Il devra être traduit en anglais et en espagnol. La lecture du texte sera facilitée par des intertitres. Les notes doivent être de taille limitée et en nombre succinct. Elles sont placées en bas de page et la numérotation est continue pour l'ensemble du texte.

Références bibliographiques

Les citations obéissent aux règles définies par l’American Psychological Association (APA, cf. le site www.apa.org) dans sa version française. On peut par exemple se reporter au site suivant où les règles sont présentées en langue française :

http://benhur.teluq.uquebec.ca/~mcouture/apa/normes_apa_francais.pdf

Les références bibliographiques dans le texte mentionnent entre parenthèses le nom de l’auteur.e ou des auteur.e.s et la date de la publication. On trouvera donc par exemple dans le texte (Gayet, 2006) et on référencera deux auteur.e.s ainsi : (Blanchard-Laville et Fablet, 2006), trois à cinq auteur.e.s ainsi (Robin, Laubarie, Roussel et Wallaert, 2001). Dans la suite du texte la référence à Robin, Laubarie, Roussel et Wallaert (2001) déjà citée sera Robin et al., (2001). Les références comportant six auteur.e.s et plus doivent être mentionnées ainsi dans le texte : (Robin et al., 2002) mais le nom de tou.te.s les auteur.e.s doit être mentionné dans la liste de références bibliographiques en fin de texte).

Les références bibliographiques en fin de texte comprennent tous les travaux cités dans le corps de l'article et uniquement ceux-ci. Les auteur.e.s auront impérativement vérifié les concordances entre les mentions dans le texte et les références citées en bibliographie.

Exemples :

Blanchard-Laville, C. et Fablet, D. (2006). Entretien avec Jacky Beillerot. Savoirs, 10, 44-47.
Gayet, D. (2006). Pédagogie et éducation familiale. Concepts et perspectives en sciences humaines. Paris : L’Harmattan.
Mackiewicz, M. P. (2003). Requalification paternelle : cadre associatif et modalités d’intervention pour un « Atelier pères ». Dans B. Tillard (dir.), Groupes de parents, Recherches en Éducation familiale et expériences associatives (p. 81-105). Paris : L’Harmattan.
Robin, M., Laubarie, M., Roussel, S. et Wallaert, M. (2001). Mise au point et début de validation d’une échelle de stresseurs de la vie quotidienne chez les femmes actives. Revue européenne de psychologie appliquée, 51(4), 255-266.

L’auteur.e peut être une institution ou une commission s'il s'agit d'un rapport.

Lorsque la référence est dans une autre langue que le français ou l’anglais, il est recommandé de traduire en français le titre de l’article, du chapitre d’ouvrage et/ou de l’ouvrage.

Siemieńska, R. (dir.) (1997). Wokół problemów zawodowego uprawnienia kobiet i mężczyzn. [Autour des problèmes d’égalité professionnelle des femmes et des hommes]. Warszawa : Scholar.

Pour les sources venant de sites web, il est nécessaire de mentionner l’année de publication et de préciser dans la section bibliographique la date (année et mois) de la dernière consultation du site.

Francis, V. (2016). Recherches en éducation familiale. Approche d’un champ d’études et d’un outil de la coéducation : le cahier de vie. Dans B. Marin et D. Berger (dir.), Recherches en éducation, recherches sur la professionnalisation : consensus et dissensus. Le Printemps de la recherche en ESPE 2015 (p. 22-39). Paris : Réseau national des ESPE. Récupéré [le 18 avril 2016] de http://www.reseau-espe.fr/recherche/printemps-2015-de-la-recherche-en-espe/recherches-en-education-familiale-approche-d-un

Note complémentaire pour la rédaction des résumés

Afin de permettre une indexation des articles dans les banques de données internationales, les résumés des articles retenus doivent respecter les indications ci-dessous. La traduction en anglais sera soumise à un traducteur professionnel, les corrections retenues seront indiquées aux auteur.e.s.

Les résumés doivent présenter les éléments clés de manière concise et précise en évitant toute information superflue. Ils ne contiennent pas de références et doivent rendre compte rigoureusement du contenu de l'article.

Longueur
800 à 1000 signes sont autorisés au maximum.

Construction
Les résumés doivent être clairs et contenir les éléments suivants. Les phrases doivent être organisées logiquement.


Eléments clés pour des articles de recherche

  • Objectifs de l'étude
  • Description brève de la population d'étude
  • Méthodologie
  • Résultats, conclusions ou portée des résultats
  • Eléments clés pour des revues de littérature
  • Domaine étudié dans la revue
  • Espace-temps retenu
  • Origine des publications
  • Type de documents analysés
  • Point de vue de l'auteur.e de la revue, en particulier sur les résultats les plus importants
  • Conclusions sur les tendances de la recherche
  • Les traductions en anglais et en espagnol doivent être conformes au texte en français et avoir été vérifiées.

Règles typographiques

  • Point et virgule sont suivis d’un espace
  • Point d’interrogation, point d’exclamation, point-virgule et deux points sont précédés et suivis d’un espace (y compris dans les références anglo-saxonnes)
  • Les guillemets ouvrants ou fermants sont précédés et suivis d’un espace
  • Utiliser les guillemets français « » et non pas les guillemets anglo-saxons “ ” (les guillemets anglo-saxons sont utilisés pour une citation à l’intérieur d’une première citation)
  • Les parenthèses ouvrantes sont précédées d’un espace
  • Les parenthèses fermantes sont suivies d’un espace
  • Les titres et intertitres ne sont suivis d’aucun signe de ponctuation
  • Les sigles ou acronymes ne comportent ni séparations, ni point (ex : CNRS). Leur définition est indiquée dès la première occurrence dans le texte
  • Introduire les termes en langues étrangères à l’aide des italiques
  • L’italique est réservé aux verbatims d’extraits d’entretiens. Ne pas l’utiliser pour les extraits de références citées

Normes de présentation d’un article accepté

Les auteur.e.s doivent présenter leur article révisé selon la feuille de style RIEF (se référer au fichier)